L’enfant qui ne parle pas, qui ne parle plus, est un enfant en souffrance, isolé dans son silence.

Quand les familles traversent des épreuves, les parents font de leur mieux avec qui ils sont et, avec ce qu’ils sont en capacité de faire fonction de leur histoire et de leur vécu.

Aucun parcours de vie, aussi difficile a t-il pu être, empêche des parents d’être présents et à l’écoute de leur enfant. Toutefois, il faut préciser que, fonction de l’éducation et du vécu des parents au sein de leur famille d’origine, certains ont tendance à se comporter de la même manière que leurs parents se comportaient vis à vis d’eux quand ils étaient enfants. D’autres choisiront d’agir différemment de ce qu’ils ont connu.

Les enfants qui ne parlent pas, qui ne parlent plus, peuvent considérer ne pas être compris ni respectés par ceux qui les entourent. Ce sont des enfants qui manquent de confiance en eux et, en ceux qui devraient les protéger mais qui ne sont peut-être pas ou plus en capacité de le faire.

Certains peuvent aussi chercher via leur silence à protéger un de leur parent, notamment dans les situations où ces enfants cohabitent avec la violence. Alors, ils choisissent le silence, comme pour éviter et couper court à toute discussion stérile qui pourrait les amener vers quelque chose d’encore plus douloureux pour eux.

Les enfants ont besoin de soutien, de protection, d’écoute et de calme.

S’ils ne peuvent pas en trouver dans leur foyer, auprès de leur famille, c’est à leurs parents d’agir pour leur apporter ce dont ils ont besoin. Ceci, afin d’aider l’enfant à exprimer ce qui ne va pas, ce qui ne va plus et ce qui fait mal, pour s’en libérer. Le but est de trouver ensemble des solutions aux difficultés rencontrées.

J’invite les parents, qui ont à cœur d’aider leur enfant, à se tourner déjà vers eux-mêmes pour observer ce qui vient de leur intérieur et qui peut générer des difficultés relationnelles avec l’enfant. Quand le parent s’occupe de lui et entreprend les démarches qui lui permettent de se sentir mieux et plus en Paix avec lui et les autres, l’enfant commence à aller mieux… 

L’enfant est comme une éponge qui absorbe tout de son entourage et de son environnement.

Pour améliorer la communication au sein de la famille entre les parents et leur(s) enfant(s), il est possible de faire appel à la médiation humaniste d’Écoute & Vous.

J’interviens au sein des foyers, des familles, qui ne réussissent pas ou plus à communiquer de manière positive et constructive. Je vous accompagne pour créer ou recréer du lien et améliorer les relations intrafamiliales.

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.